Mon marché

Mon marché du samedi!

«La santé est dans votre

assiette»

 Manger mieux au quotidien!

C’est facile à dire mais finalement pas toujours évident à faire surtout si de mauvaises habitudes s’étaient installées depuis des années. Ce qui était mon cas il y a un peu plus de deux ans! J’ai toujours aimé (Terriblement GOURMANDE) la bonne cuisine que ce soit salé ou sucré, parfois les deux. Comme beaucoup, j’ai craqué sur de nombreux plats préparés et transformés par manque de temps.

Ce temps justement parlons-en! A quoi utilisons-nous notre temps véritablement? Comment nous organisons-nous à notre époque, dans une société de plus en plus développée? Et comment consommons-nous pour mieux manger?

Il y a donc un peu plus de deux ans, j’ai découvert après des examens médicaux que j’étais intolérante à la caséine, aux noix de cajou, aux blancs d’œufs et également limitée à la consommation d’autres produits. En m’intéressant de plus près à cette liste des aliments autorisés et non autorisés, je me suis aperçue très rapidement que je pouvais manger tout ce qui était naturel, brut et non transformé. 

Cette nouvelle obligation de cuisiner autrement m’est apparue simple au départ. Mais j’ai réalisé que ne plus pouvoir consommer de produits transformés ainsi que des aliments à base de caséine (tous les laits d’origine animale, les fromages, les yaourts, le beurre, les gâteaux…) allait me compliquer la tâche socialement! Mais rassurez-vous, je peux vous affirmer à ce jour tout le contraire: JE SUIS RAVIE de cette nouvelle vie accompagnée de cette alimentation saine (Je vous le détaille plus longuement dans mon livre à venir).

Mon organisation et mon alimentation  au quotidien AVANT!

Par ici le chariot rempli de courses surtout le week-end dans les supermarchés. Aucun répit et souvent stressée avec la liste à la main.

« La course du caddie qui va passer la ligne d’arrivée a commencé!« 

Des fruits et des légumes certes mais surtout beaucoup de paquets de congelés près à être versés à la cuisson et mangés rapidement. Des gâteaux, des sauces toutes préparées, des boissons pétillantes en veux-tu, en voilà. Et bien-sûr tous les produits crémeux en quantité. Parce qu’évidemment je raffolais des aliments pour lesquels justement j’étais intolérante.

Une fois de plus rassurez-vous, il m’arrive encore d’aller dans des supermarchés même si je privilégie avant tout les petits commerçants locaux. Mais lorsque j’y vais c’est uniquement pour certains articles. Car fort heureusement, il est possible de retrouver les produits des producteurs et fabricants de marque local aussi dans les grands magasins.

Malheureusement l’organisation commerciale de notre société ne permet pas tout le temps de profiter des petits commerçants locaux pour diverses raisons (fermeture, manque de produits…). C’est juste dommage pour nos jolies villes. Des supermarchés oui mais surtout beaucoup de petits commerçants et artisans aussi. Là aussi je citerai encore une fois «Trouver le juste équilibre» mais c’est un autre sujet.

 

Mon organisation et mon alimentation au quotidien à PRESENT!

Une nouvelle organisation mais que je ne changerai pour rien au monde! La majorité des produits industriels contiennent les composants pour lesquels j’ai été reconnue intolérante. A force de passer de rayon en rayon le panier vide (et non plus le caddie), j’ai fini par ressentir un stress. Alors j’ai changé mes habitudes. J’ai commencé par cibler des produits bio dans des magasins spécialisés bio. Je suis allée à la rencontre des producteurs locaux et les marchés ont fait partie intégrante de mon parcours de courses quotidien.

Comment je m’organise?
  • Je commence par lire toutes les étiquettes et évite au maximum les additifs et autres composants non naturels.
  • J’achète évidemment les produits comme les pâtes (de préférence #sansgluten), le riz, le quinoa, les légumineuses secs…bio
  • J’établis une liste de mes repas de la semaine et je vais chercher tous mes légumes et fruits frais (aucune conserve industriel). Je réalise certains de mes achats durant ma pause déjeuner ou juste après le travail, en passant chez l’épicier ou autre commerçant alimentaire du quartier.
  • Je prépare d’avance des plats (surtout les gâteaux) le week-end et si je n’ai pas le temps je réalise des recettes plus courtes la semaine #1jour1recette
  •  Je mange au quotidien ainsi que toute la famille des plats naturels avec des produits bruts que je cuisine et surtout avec beaucoup plus de plaisir!
Gérer son temps!

Les deux questions principales qui me reviennent très souvent sont:

  • Mais qu’est ce que tu manges alors?
  • Comment fais-tu, moi je n’ai pas le temps?

Mesdames et Messieurs, sachez que moi aussi je possède le même temps que vous. Mais je n’ai plus le choix à présent. J’ai été obligée de reconsidérer ce temps justement pour en accorder un peu plus à ma SANTE. Et cette dernière est précieuse pour nous tous. Alors j’ai décidé de tout remettre à zéro « RESET ». Ce qui inclut bien évidemment aussi une dimension spirituelle afin d’essayer d’être en harmonie avec son fort intérieur. De redéfinir les priorités comme cuisiner en famille en abandonnant le téléphone, se détendre et discuter. Mettre de côté le superficiel au profit de la NATURE!

Aujourd’hui, je ne regrette en rien à cette nouvelle façon de vivre ou plutôt de m’alimenter. Tout est positif avec une meilleure santé, un super moral et beaucoup plus d’énergies et moins de stress. C’est la raison pour laquelle Mesdames et Messieurs, je suis ravie de partager avec vous mon expérience. Je vous invite si l’idée vous tente d’essayer à votre tour!

En attendant, vous pouvez retrouver sur le blog des inspirations de recettes toutes simples (car non je ne suis pas CHEF) à réaliser pour vous régaler et profiter ainsi plus de votre temps. 

Et n’oubliez pas, soyez «HAPPY AND BIO»!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *